Smartphones : l’Union européenne impose le chargeur universel

Les Vingt-Sept se sont mis d’accord mardi pour imposer dans l’Union européenne un chargeur universel pour tous les appareils électroniques d’ici à l’automne 2024. Smartphones, tablettes, et autres devront être équipés d’un chargeur de type USB-C, un chargeur aux nombreux avantages pour les consommateurs.

“Quelqu’un a-t-il un chargeur compatible avec mon appareil ?” Si vous avez un smartphone ou un ordinateur portable vous avez sûrement déjà rencontré ce type de désagrément. Vous ne trouvez pas de chargeur compatible, vous devez acheter un nouveau chargeur quand vous changez de téléphone, vous voyez vos anciens chargeurs prendre la poussière. Mais les choses sont en passe de changer : d’ici à l’automne 2024, l’Union européenne va imposer un chargeur universel, type USB-C, pour tous les appareils électroniques.

Une petite révolution écologique

Selon Sonya Gospodinova, porte-parole de la Commission européenne, cette mesure est une petite révolution écologique qui va réduire drastiquement les déchets électroniques. “Les chargeurs non utilisés représentent 11.000 tonnes de déchets électroniques. Avec un chargeur unique, ce chiffre sera réduit de 1.000 tonnes chaque année”, assure-t-elle. De surcroît, l’arrêt de production d’une partie des autres chargeurs permettra de réduire la pollution liée à leur fabrication.

250 millions d’euros économisés par an

Cette mesure représente aussi un certain nombre d’avantages économiques pour les consommateurs, selon David Cormand, eurodéputé Europe Écologie-Les Verts. “Aujourd’hui, en sortant à chaque fois de nouveaux chargeurs, les fabricants incitent à la surconsommation”, explique-t-il. “Avec le chargeur unique, on pourra en avoir seulement un ou deux et ça durera longtemps.” Selon les estimations, les ménages de l’Union européenne économiseront au total plus de 250 millions d’euros par an.

Des usagers conquis

Interrogés sur le sujet, de nombreux usagers ont salué cette initiative. “C’est toujours la galère pour trouver un chargeur chez moi, personne n’a les mêmes embouts. Au moins on pourra tous se les emprunter !”, se réjouit Emma. Un avis que partage son ami Jules : “J’ai plein de chargeurs qui ne me servent plus, au moins ils vont arrêter de s’accumuler, c’est plus écolo.”